Le Grand Est face à l’enfer du coronavirus : du rassemblement évangélique à l’hôpital militaire

Tout est parti d’un grand rassemblement religieux. Du 17 au 24 février, plus de 2000 fidèles se sont rassemblés dans l’une des plus grandes églises protestantes évangéliques de France, à Mulhouse. Durant une semaine, ils jeûnent, prient, se prennent dans les bras. Mais rapidement, plusieurs participants commencent à ressentir des syndromes grippaux. Sans le savoir, elles ont contracté le Covid-19. À leur tour, elles contaminent des dizaines d’habitants de la région. Les hôpitaux sont pleins, et le président Emmanuel Macron a même dû faire appel à l’armée pour évacuer des patients ailleurs en France et pour installer un hôpital de campagne militaire sur le parking du CHU de Mulhouse. Le 26 mars, la région compte 2700 cas, et 407 décès, soit quasiment un tiers du nombre de morts dans tout le pays. Code source vous propose de découvrir comment le président de région, Jean Rottner, également médecin urgentiste à l'hôpital Mulhouse, s’organise. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Conception et préparation : Stéphane Geneste - Production : Benjamin Boukriche et Raphaël Pueyo - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : BFM TV, France Bleu Alsace, TV5 Monde.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.