Jean-Jacques Bourdin : la chute de l'intervieweur star de BFMTV et RMC

Le 18 janvier, pour le lancement de l’émission politique “La France dans les yeux", diffusée en direct sur BFM TV, Jean-Jacques Bourdin reçoit Valérie Pécresse dans un climat tendu. Quelques jours plus tôt, Fanny Agostini, ancienne journaliste à RMC, a porté plainte contre le journaliste, l’accusant d’avoir tenté de l’embrasser de force en Corse, en 2013.


D’emblée, la candidate à l'élection présidentielle déclare : « Je me suis clairement posé la question de ma participation à cette émission ce soir, en raison de l’ouverture d’une enquête à la suite d’une plainte déposée contre Monsieur Bourdin pour tentative d’agression sexuelle. » Le 23 janvier, le groupe Altice prend finalement la décision de l’écarter temporairement de l’antenne de RMC et BFM TV. Le 17 février, il est visé par une deuxième plainte pour agression sexuelle.


Pendant plus de 20 ans, Jean-Jacques Bourdin a pourtant été la voix phare des matins de RMC, en s'imposant dans le paysage médiatique grâce à ses interviews politiques, son franc-parler et sa proximité avec les auditeurs. Aujourd’hui, à 73 ans, il se retrouve sur la touche, alors que les deux plaintes déposées à son encontre ont été classées sans suite, car les faits décrits étaient trop anciens.


Pour Code source, Benoît Daragon, de la cellule récit du Parisien, raconte l’ascension et la chute de l'ex-animateur star de la matinale de RMC.


Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Lolla Sauty, Raphaël Pueyo, et Sarah Hamny - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : RTL, RMC, France Inter, BFM TV.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.