Comment Michel Thomas est devenu Michel Houellebecq

La sortie d’un de ses livres est toujours un événement littéraire. À 65 ans, Michel Houellebecq publie le 7 janvier son nouveau roman «Anéantir» (Flammarion), un manuscrit tellement convoité qu’il avait été piraté et divulgué sur internet quelques semaines plus tôt. Illustration de l’hystérie qui entoure l’écrivain français contemporain le plus dans le monde.


Mais Michel Houellebecq n’a pas toujours eu cette reconnaissance. Avant d’approcher une quarantaine d’années, à la fin des années 1980, personne ne voulait le publier. Michel Thomas, de son vrai nom, était informaticien, divorcé, dépressif, et voulait vivre de sa plume. Par dessus tout, il avait besoin de livrer sa vision sombre et désabusée de notre société.


Code source retrace la vie de Michel Houellebecq avec Yves Jaeglé, journaliste au service culture du Parisien. 


Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.


Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Marion Bothorel, Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA, Le Figaro.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.