À Paris, les humains sont confinés, les oiseaux chantent à tue-tête

C’est l’un des effets du confinement : dans les villes, on entend beaucoup mieux les oiseaux. Pendant toute cette période, la LPO (Ligue de protection des oiseaux), appelle à un comptage des oiseaux à la campagne ou en ville avec vue sur un coin de verdure. Est-ce que la mise en veille de l’activité humaine a des effets sur eux, sur leur habitat, ou leur reproduction ? Pour répondre à ces questions, Code source vous propose aujourd’hui une balade sonore, au cœur de Paris, avec Frédéric Malher, ornithologue amateur, membre de la LPO, au micro de Clawdia Prolongeau. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Thibault Lambert et Stéphane Geneste - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.