Anabela Neto, 54 ans, accablée de douleur à cause d'un implant vaginal : « J'étais morte à l'intérieur »

Le 8 juillet 2021, Anabela Neto est opérée suite à une descente d’organes. Pendant l’intervention, son urologue remonte sa vessie, et lui pose un implant vaginal contre l’incontinence, une bandelette placée sous l’urètre.


À son réveil, Anabela ressent une vive douleur au niveau du vagin, qui persiste au fil des semaines. Elle en parle à l’urologue qui l’a opérée. Ce dernier affirme que cela n’a rien à voir avec la bandelette. Les mois passent et la douleur s’intensifie. Anabela ne parvient plus à marcher normalement et elle se déplace désormais en fauteuil roulant. Désespérée, elle poste un message sur Facebook et découvre qu’elle n’est pas la seule femme à ressentir d’atroces douleurs suite à la pose d’un implant vaginal. Elle entame alors des démarches pour s’en débarrasser et le 10 novembre dernier, dans le Parisien, elle lance avec 53 autres femmes un appel à interdire certains de ces implants. 


Anabela Neto témoigne au micro d’Ambre Rosala. 


Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.


Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Raphaël Pueyo - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network.





Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.