Amélie Mauresmo : comment la patronne de Roland-Garros a brisé les plafonds de verre

Le 5 juin 1983, Amélie Mauresmo a presque 4 ans quand elle assiste à la victoire de Yannick Noah en finale du tournoi de Roland Garros, devant sa télé. Le lendemain, raquette en main, elle frappe ses premières balles. L’amour du jeu ne va plus la quitter.


Après avoir dominé le tennis féminin en 2004 en devenant la première française numéro un mondiale puis en remportant en 2006 coup sur coup l'Open d'Australie et le tournoi de Wimbledon, Amélie Mauresmo prend finalement sa retraite en décembre 2009. Mais elle ne quitte pas pour autant les cours de tennis et devient même en 2014 la première femme à entrainer un homme, l’écossais Andy Murray.


Pour Code source, Eric Bruna, journaliste au service des sports du Parisien, revient sur la vie d’Amélie Mauresmo, une pionnière du sport français qui est aujourd’hui directrice de Roland-Garros.


Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.


Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Conception et préparation : Clara Garnier-Amouroux - Production : Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA, Europe 1.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.