Quel est le fameux mythe de Sisyphe ?

Sisyphe est un personnage de la mythologie grecque. Le châtiment que lui infligea Zeus a inspiré aux philosophes, et notamment à Albert Camus, dans "Le mythe de Sisyphe", des réflexions sur la condition humaine.


Un défi aux dieux


Fils d'Éole, le dieu du vent, et d'Énarété, Sisyphe est le fondateur mythique de la cité grecque de Corinthe.


La légende raconte que Sisyphe aurait surpris Zeus, déguisé en aigle, en train d'enlever la nymphe Égine, fille du dieu fleuve Asopos. Ne craignant pas le courroux du plus puissant des dieux, il a l'audace de le dénoncer au père éploré.


Furieux d'avoir ainsi été défié, Zeus décide de lui dépêcher Thanatos, qui devait l'emmener au royaume des morts, régenté par Hadès. Mais, en plus d'être téméraire, Sisyphe est très astucieux. Il parvient donc à enchaîner Thanatos, libérant provisoirement les hommes de la mort.


Zeus le condamne alors à rouler une pierre au sommet d'une montagne. Mais, parvenu au but, le rocher dévale la pente. Sisyphe est alors obligé de recommencer une tâche qui sera sans fin puisque son supplice est éternel.


Une prise de conscience


Les philosophes, et notamment Camus, ont tiré deux enseignements majeurs de ce mythe de Sisyphe. Pour eux, il illustre d'abord l'absurdité de la condition humaine.


En effet, comme Sisyphe, les hommes sont enchaînés à une tâche répétitive, qui se reproduit à l'identique jour après jour. Cette routine implacable souligne en quelque sorte la vacuité de l'existence.


Mais le mythe de Sisyphe a une autre face : le sens de la vie finit par poindre par delà cette existence en apparence vide de sens. Et ce sens tient dans la révolte de l'homme. Pour le découvrir, il doit d'abord, comme Sisyphe, prendre conscience du caractère tragique de sa vie.


Dès lors, il ne la subit plus de manière passive. Il en connaît toute la misère, mais cette prise de conscience, justement, et le défi qu'il lance aux dieux, l'extirpent de sa condition d'esclave.


Cette prise de conscience permet à Sisyphe, comme aux hommes, de regarder en face l'absurdité de leur destin et, par là, de s'en libérer.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.