Pourquoi parle-t-on de “ploutocratie” ?

À l'inverse de la démocratie, où la souveraineté appartient au peuple, donc à l'ensemble des citoyens, certains régimes politiques, comme la ploutocratie ou l'oligarchie, réservent le pouvoir, en droit ou en fait, aux plus riches ou à une minorité de personnes.


Le pouvoir aux plus riches...


Le terme de "ploutocratie" a été forgé à partir de deux mots grecs : "ploutos", qui désigne le dieu de la richesse, et "kratos", qui signifie "pouvoir".


La ploutocratie est donc un régime dans lequel le pouvoir appartient aux riches. Il tire son origine d'une pièce d'Aristophane, du IVe siècle avant J.-C., dans laquelle apparaît ce dieu de la richesse.


À vrai dire, aucun régime politique ne réserve le pouvoir, de manière formelle, aux citoyens les plus fortunés. Il s'agit plutôt d'une situation de fait, dans laquelle on voit la majorité des postes de direction politique et économique monopolisés par les personnes les plus aisées.



...Ou à une minorité


"Oligarchie" vient des mots grecs "oligos", ce qui veut dire "peu nombreux" et "arkho", qui signifie "commandement". Il s'agit donc du pouvoir d'une minorité.


À la différence de la ploutocratie, l'oligarchie n'est pas toujours une situation de fait; en effet, elle a souvent constitué la base officielle de certains régimes politiques.


Elle se rapproche parfois de la ploutocratie. En effet, dans les régimes censitaires, comme celui de la Restauration en France, le droit de vote est conditionné par le paiement de certains impôts. Mais seule la richesse foncière étant vraiment prise en compte, des personnes riches, mais non propriétaires terriens, se voyaient privées de l'exercice de la souveraineté.


Dans l'Athènes classique, aux Ve et IVe siècles avant notre ère, seuls les citoyens avaient le pouvoir. Pour être citoyen, il fallait être né, dans le cadre d'un mariage légitime, de deux parents eux-mêmes citoyens.


Dans les régimes monarchiques traditionnels, les fonctions les plus importantes étaient, pour l'essentiel, aux mains de la noblesse. Il s'agit donc d'une forme de régime oligarchique, dénommé "aristocratie".


Mais ce sont également quelques familles qui se partagent le pouvoir et l'influence dans certains régimes républicains, comme celui de Venise.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.