Pourquoi la couleur bleue du drapeau français vient-elle de changer ?

Pour discrets qu'ils soient, certains changements touchent à la symbolique même de nos emblèmes nationaux. C'est le cas de la légère modification apportée au bleu du drapeau tricolore. Mais pourquoi avoir pris une telle décision ?


Une nouvelle couleur pour le drapeau national


Le changement est resté inaperçu durant de longs mois. En regardant bien le drapeau qui, durant ses allocutions, se trouve derrière le Président de la République, certains spectateurs ont cru remarquer un détail nouveau.


Il leur a semblé que ce drapeau n'était plus tout à fait le même. L'une des trois couleurs, le bleu, leur paraissait plus foncée. Ces spectateurs attentifs avaient raison : Emmanuel Macron a bien décidé, en juillet 2020, que l'une des trois parties du drapeau national serait désormais revêtue de bleu marine.


Depuis 1976, en effet, le drapeau se parait d'un bleu plus clair. C'est le président Giscard d'Estaing qui avait pris cette décision, pour mieux harmoniser le drapeau français à celui de l'Europe, auprès duquel il était souvent disposé.


Un retour aux origines


Cette décision a été prise dans la plus grande discrétion, sans s'accompagner de la moindre campagne de communication.


D'après certaines sources, le Président de la République aurait souhaité en revenir au bleu plus soutenu adopté en 1794, quand les couleurs et les motifs du drapeau national furent adoptés. C'était, en quelque sorte, un retour aux origines.


C'est ce bleu plus intense qu'on peut voir sur certaines représentation de l'époque et dans des toiles comme le célèbre "La liberté guidant le peuple", d'Eugène Delacroix. Il eût été impossible au Président de changer les couleurs du drapeau, car la Constitution le lui interdit.


Rien ne l'empêchait, par contre, d'en changer les nuances. Pour l'instant, ce nouveau drapeau est seulement placé derrière le Chef de l'Etat, durant certains de ses discours, ainsi qu'au fronton de l'Elysée et de certains monuments.


En effet, les mairies sont laissées libres de choisir le nouveau drapeau, décoré d'un bleu plus vif, ou de préférer l'ancien, où la couleur est moins profonde. Selon certaines sources, ce changement mineur aurait coûté environ 5.000 euros.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.