Pourquoi dit-on "frais comme un gardon" et une “arlésienne” ?

Celui qui est « frais comme un gardon » est en pleine forme. Cette métaphore date du 17ème siècle, une époque où ni le réfrigérateur ni le congélateur n’était encore disponible. Il fallait donc consommer les aliments peu de temps après les avoir achetés, chassés ou pêchés...


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.