Pourquoi les terres volcaniques sont-elles fertiles ?

Les éruptions volcaniques représentent un danger pour les populations, qui ne doivent pas vivre trop près des volcans. Mais, d'un autre côté, les terres situées sur leurs pentes sont très fertiles, du moins si certaines conditions sont réunies.

Une terre volcanique très fertile...

La lave et les cendres qui retombent sur les pentes d'un volcan sont comme une sorte d'engrais naturel. En effet, ces projections volcaniques sont composées de minuscules morceaux de verre, très riches en minéraux, comme le potassium, le fer ou le magnésium.

Autant d'éléments qui favorisent le développement des plantes. Mais avant de devenir une terre très fertile, le sol volcanique doit subir une transformation spécifique. Il s'agit du processus d'"argilisation".

Les particules composant la lave et les projections volcaniques subissent alors une érosion qui les rend encore beaucoup plus petites. Ainsi, ces particules, dont la taille est devenue infime, peuvent être absorbées par les racines des plantes.

Cette terre fertilisée donnera des récoltes plus nombreuses et plus abondantes.

...Si les conditions sont réunies

En effet, une terre volcanique n'est fertile qu'à certaines conditions. En premier lieu, l'argilisation des terres n'a lieu que si la température est assez élevée. C'est pourquoi la terre déposée auprès des volcans d'Islande, par exemple, ne produit pas de récoltes.

Par ailleurs, certaines coulées de lave sont composées de trop gros fragments pour pouvoir se diviser, sous l'effet de l'argilisation, en particules assez fines. Les agrégats de plus petite taille se transforment plus facilement.

Enfin, la terre volcanique ne se prête pas toujours à l'argilisation. C'est notamment le cas des projections basaltiques. Au contraire, le processus est accéléré sur les volcans qui se forment sous l'eau et surgissent de la mer.

L'argilisation se produira donc plus facilement dans un climat chaud. Il doit aussi comporter une part d'humidité. Ainsi, sur les pentes de certains volcans philippins, les agriculteurs n'ont pas même à attendre six mois pour faire une nouvelle récolte de riz.

La vigne se plaît également sur les terrains volcaniques. Les Romains en cultivaient déjà sur les pentes du Vésuve, avant l'éruption qui, en 79, engloutit Pompéi.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices