Pourquoi le mot “kop” désigne-t-il une tribune dans un stade ?

Comme les autres, le monde du sport a son vocabulaire propre. Ainsi, dans les stades de football, certaines tribunes sont appelées des "kops". Mais quelle est l'origine de ce terme ?

Une tribune pour les supporters turbulents

Dans les stades, certaines tribunes sont baptisées "kops". Elles regroupent souvent les membres des clubs de football et, d'une manière générale, les supporters les plus enthousiastes ou, diront certains, les plus turbulents.

Ce "kop" est souvent situé derrière les buts du terrain de football. C'est cette tribune que choisissent de préférence les "hooligans", qui viennent plus pour en découdre avec les supporters de l'équipe adverse que pour voir le match.

Venu d'outre-Manche, le terme a été adopté en France au cours des années 1980.

Une bataille acharnée

Le mot "kop" a une origine militaire. En effet, c'est à une bataille que ces tribunes doivent leur nom. Il s'agit de la bataille de "Spion Kop", qui eut lieu les 23 et 24 janvier 1900, lors de la deuxième guerre des Boers.

Ce conflit opposait le Royaume-Uni aux Républiques fondées par les Boers, pionniers originaires des Pays-Bas et venus s'installer en Afrique du Sud.

Si une partie du nom de cette bataille a fini par désigner ces tribunes de supporters agités, c'est en raison de l'âpreté du combat. La colline de Spion Kop occupaiten effet une position stratégique, dont les Anglais devaient s'emparer s'ils voulaient prendre le dessus sur leurs ennemis.

Or le combat tourne au carnage. Les Anglais sont d'abord bombardés durant leur ascension de la colline. Puis l'affrontement devient un corps-à-corps sanglant, qui provoque de très lourdes pertes. En effet, environ 250 Britanniques y perdent la vie et plus de 1.200 sont blessés.

C'est en 1903 que le nom de "Spion Kop", en référence à cette bataille acharnée, sera donné pour la première fois à la tribune d'un stade alors en pleine rénovation. Il s'agit du stade d'Anfield Road, à Liverpool.

Cette tribune couverte, sans places assises, était fréquentée par les supporters les plus agités. Bientôt, ce type de tribune sera simplement appelée "kop". Puis le mot fera florès.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices