Pourquoi les One Plus Nord 2 se mettent à exploser ?

C’est une tendance qui commence à inquiéter à la fois les propriétaires de One Plus Nord 2, mais aussi la marque elle-même : le smartphone est sujet à des explosions. À ce jour, trois cas ont été rapportés sans qu’aucune explication concrète n’ait été avancée, et ce, seulement deux mois après le lancement du nouveau smartphone moyen de gamme de One Plus.


Retour sur les faits. Début août, un premier OnePlus Nord 2 explosait alors que sa propriétaire se baladait à vélo, suivi quelques semaines plus tard d’un second incident identique, provoquant cette fois-ci de sérieuses blessures à la main de son utilisateur. Troisième et non des moindres, il y a une semaine, un avocat américain aurait tout simplement pu finir en torche humaine quand son OnePlus Nord 2 s’est embrasé dans sa robe de juriste. L'homme a d'abord senti quelque chose de très chaud dans sa poche, avant d’apercevoir de la fumée s’en échapper. Dans un réflexe qui lui a probablement sauvé la vie, l’avocat a alors jeté sa robe en plein milieu de la salle d’audience, échappant à l’explosion du téléphone quelques secondes plus tard. Sur Twitter, ce dernier précise qu’il n’était pas en train d’utiliser le smartphone au moment de l’incident, et que la batterie était chargée à 90%.


Pour illustrer sa mésaventure, l’avocat a même publié des photos après explosion de son smartphone complètement calciné. Ni une ni deux, OnePlus est immédiatement entré en contact avec lui, demandant à récupérer l’appareil pour enquête. Une attitude assez distante de la marque qui n’a pas échappé à la victime qui explique que, je cite « ils étaient assez insensibles aux blessures et aux traumatismes que j'ai subis… Quelle est la valeur de la vie d'une personne ? ». Dans ce contexte, l’avocat à tout simplement refusé de coopérer avec One Plus, précisant qu’il était bien décidé à porter cette affaire devant les tribunaux, estimant que OnePlus cherchait à fuir ses responsabilités.


De son côté, la marque regrette de ne pas avoir pu procéder à une inspection de l’appareil afin de vérifier la véracité de cette histoire. Dans un message, One Plus précise je cite, « que malgré de multiples tentatives d'analyse de l'appareil, y compris une visite des lieux pour l'examiner en présence de l'individu, il a jusqu'à présent refusé la possibilité d'effectuer un diagnostic approprié ». Une attitude effectivement curieuse de la part de la victime, souhaitant sans doute éviter que sa seule et unique preuve ne soit falsifiée par les inspecteurs de la marque chinoise. Quoiqu’il en soit, cette affaire devrait trouver son issue devant les tribunaux et on l’espère, mener à une jurisprudence pour les victimes de ces incidents si le défaut de fabrication est avéré.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.