Les élèves français meilleurs en anglais grâce au streaming ?

Voilà une info qui ne va certainement pas ravir l’éducation nationale et encore moins les professeurs d’anglais, puisque d’après l’institut de sondage Yougov et Bertlitz France Licorne, spécialiste en langue et communication interculturelle, 56% des Français estiment apprendre mieux l'anglais en regardant des séries et des films sur Netflix, Disney+ ou d'autres plateformes de streaming qu'à l'école.


Pour être parfaitement honnête, il s’agit d’une étude plus large que cette simple conclusion, à propos des langues étrangères. Ceci dit, un point précis à retenu l’attention de nombreux observateurs : l’anglais scolaire contre l’anglais audiovisuel. Sur les 1000 personnes représentatives de la population française interrogés pour ce sondage, plus de la moitié ont marqué une réelle défiance envers l’enseignement des langues à l’école, en particulier l’enseignement de l’anglais, estimant même qu’ils progressent davantage grâce aux séries et les films que grâce à aux leçons dispensées en classe.


Dans le détail, Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video ont été cités comme étant le meilleur moyen d'apprendre l'anglais, loin devant les cours au collège ou au lycée. Un sentiment décuplé chez les 18/24 ans qui sont près de 80% à préférer les contenus VO. Autre chiffre éloquent, 40% des sondés assurent que l'anglais scolaire ne leur a été d'aucune utilité durant leur vie adulte. D’après l’étude, une raison principale peut expliquer cette tendance : le fait que l’anglais soit omniprésent dans notre quotidien, que ce soit dans l'espace public, à la TV, sur internet, dans la presse, la musique ou les jeux vidéo, ce qui rend son apprentissage plus ludique voir plus naturel. Ce constat fait justement écho avec le fait que la majorité des 18/24 ans estiment que les réseaux sociaux comme TikTok, Twitter ou Instagram seraient également une bonne source d'apprentissage de l'anglais, notamment parce que ces plateformes facilitent les échanges avec des personnes du monde entier.


Autres statistiques intéressantes pour être complet en ce qui concerne les moyens d’apprentissages alternatifs de l’anglais : plus de la moitié des sondés estiment que la télévision les aide beaucoup à maîtriser l'anglais, 42% penchent également pour la presse papier et numérique et 25% pour les jeux vidéo. Et pour finir cet épisode, je suis curieux de lire vos avis à propos d’une question : et si à l’avenir, l’anglais voire même l’apprentissage des langues étrangères en général, devenait une matière que les jeunes apprenaient de manière autodidacte, sans passer par l’école ? Est-ce un scénario réaliste selon vous ? Seriez-vous d’accord même ? Ou est-ce trop extrême et carrément idiot comme idée ? J’attends vos réponses avec impatience dans les commentaires !


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.