Qu’est-ce que Citroën Skate ?

Avec son prototype Citroën Skate présenté il y a quelques jours, le constructeur automobile français ne se lance pas sur le marché du skateboard, non, mais imagine purement et simplement le futur des moyens de transports en ville. Leur vision : des véhicules individuels autonome sans émission de CO2 et personnalisable au besoin. 


Concrètement, Citroën Skate, c’est quoi ? Rien de bien compliqué en somme. Il s’agit d’un concept de véhicule électrique à la frontière du petit train et de la voiturette de golf sur la forme, capable de se déplacer de façon 100% autonome sans émettre de gaz à effet de serre. Le prototype se déplace à 25 km/h grâce à quatre grosses roulettes et permet aussi bien de livrer des repas, des colis, que de transporter des passagers dans des gares ou aéroports, et même faire office de salle de télétravail ambulante ! Au total, ce sont une soixantaine d’utilité différentes que les designers de Citroën ont imaginé pour ce fameux Skate. Pour Pierre Leclerq, directeur du design, l’idée est carrément je cite « de réinventer ce que vous allez faire pendant le temps du transport avec une grande liberté en termes d'aménagement intérieur ». Pour lui, la mobilité doit rester un plaisir et non un déplacement pare-chocs contre pare-chocs.


Si le véhicule ne risque pas de rouler dans les rues avant quelques années, l'idée est de « lancer la discussion » et répondre aux tendances de la société. D’après la directrice de la stratégie de Citroën Christine Hansen que je cite, « tout l'enjeu est de trouver le bon équilibre entre la technologie et l'infrastructure », à un coût « raisonnable » puisque « l'autonomie coûtera très cher sur un véhicule individuel ». Sur ce point, la réduction des coûts pourrait justement passer par l’usage partagé. Au Japon, Nissan teste depuis 2018 un service de robot-taxi baptisé « Easy Ride », et Toyota des navettes autonomes polyvalentes. Aux Etats-Unis, Cruise, filiale de General Motors, a annoncé en juin que sa navette Origin entrait en préproduction. Waymo, le projet de véhicules autonomes développé par Alphabet, la maison-mère de Google, propose pour sa part un service de robotaxis sans chauffeur à Phoenix dans l’Arizona pour un nombre limité de clients, et à San Francisco pour ses employés.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.