Copenhague, ville la plus sûre et la plus écolo du monde ?

Ces dernières années, le classement des villes les plus sûres du monde établi par The Economist Intelligence Unit (EIU) était largement dominé par des métropoles asiatiques comme Tokyo, Singapour ou Osaka. Mais d’après CNN, c’est la capitale du Danemark, Copenhague, qui en 2021 serait la plus sûre du monde. Un bond de quasiment 8 place au classement comparé à 2019, en grande partie liée à l’introduction d’un nouveau critère : la sécurité environnementale.


Si Copenhague occupe la première place cette année, c’est en partie grâce à son « faible taux de criminalité, actuellement à au plus bas depuis plus d’une décennie » d’après son maire Lars Weiss. Selon l’homme politique, la capitale du Danemark se caractériserait aussi par « une grande cohésion sociale » et des écarts de richesse relativement réduits. Ceci dit, comment ce classement est-il établi par le Safe Cities Index ? Au total, soixante villes ont été évaluées sur six critères différents comme : la sécurité numérique, sécurité sanitaire, les infrastructures, la sécurité personnelle et nouveauté, la sécurité environnementale. Concernant cette dernière, sont analysés des paramètres comme la qualité de l’air, la gestion des déchets ou l’utilisation des énergies renouvelables.


Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Copenhague est effectivement un modèle de ville verte. Son but principal : être neutre en carbone d’ici 2025. D’après le rapport, les infrastructures ont en effet été pensées pour que chaque geste du quotidien impacte le moins possible l'environnement. Aujourd’hui, plus de 75% des déplacements se font à vélo (la ville compte 400km de pistes cyclables), à pied ou en transports en commun. Le métro tourne 24h/24 et s’est imposé comme une alternative à la voiture individuelle. Copenhague est ainsi devenue une ville du quart d’heure, ce qui signifie que la quasi-totalité des habitants vit à moins de quinze minutes d’un espace vert. tout est à portée de la main pour favoriser une « proximité heureuse ». Autant d’avancées qui ont permis à la capitale danoise de collectionner les récompenses internationales depuis dix ans, comme le titre prestigieux de Capitale verte de l’Europe en 2014.


Derrière Copenhague figure Toronto au Canada, puis Singapour, Sydney en Australie et Amsterdam. La Big Apple, New York, loupe quant à elle le top 10 et doit partager la 11e place avec Barcelone. Enfin, Paris, seule ville française du classement pointe à la 23e place, première moitié du classement, certes, mais qui est tout de même loin d’être glorieux. 


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.