Cargo électrique, un bol d'air pour l'environnement ?

Ce n'est pas un secret, le transport de marchandise est un véritable fléau pour l'environnement, qu'il s'agisse du transport par camion, par avion, ou bien par bateau entre les continents. En Norvège, un bateau cargo électrique et autonome a relié le port de Porsgrunn, au Sud-Est du pays au port de Brevik, soit un peu plus de dix kilomètres, en transportant 120 containers remplis d’engrais. Une prouesse et un véritable espoir pour verdir un jour le secteur des transports de marchandise.


Son nom, le Yara Birkeland... Il s'agit du tout premier cargo électrique au monde monde, avec 80 mètres de long pour 3 200 tonnes. Il y a peu, le cargo a débuté ses deux années d’essais au cours desquelles les techniciens auront la charge de corriger les éventuelles erreurs et peaufiner le système de navigation autonome, au point d'éventuellement faire disparaître le personnel navigant d'ici quatre ou cinq ans à bord du bateau. Dans le détail, le navire possède huit compartiments de batteries en lieu et place d'une salle des machines, ce qui lui confère une capacité de 6,8 MWh provenant d'hydroélectricité renouvelable... c'est l'équivalent de 100 Tesla.


Le navire va ainsi permettre de supprimer plus de 40 000 trajets en camion chaque année, mais ne permettra d'éliminer que 678 tonnes de CO2 sur un secteur qui émet tout de même 3 % de toutes les émissions carbone recensées dans le monde. On parle là du trafic maritime... Et si ce secteur veut réduire sa pollution de 40 % d’ici 2030, les chiffres montrent en réalité que ce taux est en hausse ces dernières années. Et d'après les experts, les cargos autonomes électriques ne représentent pas une solution envisageable pour les longs trajets sur l’océan. Ils sont en réalité fait pour des trajets courts et sur des eaux stables... car sur une longue distance, il faudrait aussi équiper les ports de chargeurs de batteries. C'est donc un défis technique et infrastructurel qu'il convient désormais de relever.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.