Qu'est-ce qu'un nuage d'incendie ?

Depuis le début de cette année 2021, de gigantesques incendies ont ravagé des milliers d'hectares aux États-Unis, en Turquie, au Maroc ou encore en Grèce. Au-dessus de ces foyers, apparaissent des phénomènes nuageux spécifiques, qui alimentent encore les feux.


Des nuages au-dessus des incendies


Quand ils sont puissants, les incendies font naître des nuages appelés, selon leur taille, des "pyrocumulus" ou des "pyrocumulonimbus". Ils appartiennent à la famille des nuages de convection.


Ils apparaissent en présence d'une masse d'air chaud au niveau du sol. Plus léger, cet air chaud, donc chargé d'humidité, monte dans l'atmosphère et se refroidit. Comme l'air ne peut contenir qu'une certaine quantité de vapeur d'eau, une partie passe de l'état gazeux à l'état liquide. On appelle cela la condensation.


Se forment alors des gouttelettes, qui donnent naissance aux nuages. Les nuages d'incendie naissent donc de cette façon, alimentés par la chaleur intense dégagée par les feux. Ils se maintiennent tant que l'incendie leur envoie de l'air chaud. Toutefois, ils ne se forment que si l'incendie produit une masse d'air assez vaste et humide.


Des effets négatifs


Comme les autres phénomènes nuageux, les nuages d'incendie sont à l'origine de divers phénomènes climatiques. Ils peuvent donner de la pluie, mais, pour des raisons qui tiennent à la formation même de ces nuages, ces précipitations sont en général peu abondantes.


Par ailleurs, la chaleur intense produite par le feu provoque l'évaporation des gouttes de pluie, qui ne touchent donc pas le sol. Il ne faut pas compter sur elles pour éteindre l'incendie. Des grêlons, parfois noircis par la suie, peuvent même se former au sein de ces nuages.


De même, ces nuages d'incendie sont chargés d'électricité statique. Ce phénomène serait dû en partie au frottement des multiples poussières en suspension au-dessus du foyer de l'incendie.


De ce fait, de tels nuages sont souvent orageux. La foudre qu'ils produisent provoque de nouveaux départs d'incendie. Et la présence de ces zones nuageuses peut aussi se traduire par la formation de vents qui attisent les feux.


La formation de ces nuages d'incendie est difficile à prévoir avec certitude.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.