Qu'est-ce que le “fume event” dans un avion ?

Il peut arriver que les passagers d'un avion soient victimes de ce que les Anglais appellent un "fume event". Cet incident peut avoir de graves conséquences sur la santé des personnes se trouvant à bord de l'avion.


De l'air comprimé


Autour des avions de ligne, qui volent à une très haute altitude, l'air est extrêmement froid. Pour que les passagers puissent respirer, cet air extérieur doit être comprimé, de manière à assurer la pressurisation de la cabine.


Ce sont les réacteurs qui fournissent cet air chaud comprimé. Cette opération est réalisée par des pièces lubrifiées au moyen d'huiles spécifiques. Puis cet air est refroidi et amené la pression adéquate.


Une atmosphère contaminée


En principe, la séparation entre l'air comprimé et les lubrifiants est assuré par des joints. Mais ces derniers peuvent s'user et devenir moins étanches. Dans ce cas, ils laissent filtrer un peu d'huile, qui se mêle à l'air comprimé.


Quand ce phénomène se produit, les passagers perçoivent une odeur caractéristique. Si une grande quantité d'huile passe dans le système de pressurisation, de la fumée peut même se dégager.


Dans ce cas, les passagers et le personnel de bord sont victimes d'un "fume event", appelé aussi syndrome aérotoxique.


De graves conséquences pour la santé


Cet air contaminé peut provoquer des problèmes de santé chez les personnes qui le respirent. La gravité des symptômes constatés dépend autant de la durée du phénomène que de son intensité.


Ainsi, les passagers, exposés à cet air toxique, peuvent ressentir des vertiges, des migraines ou une certaine détresse respiratoire. Des vomissements, des diarrhées ou encore une accélération du rythme cardiaque peuvent aussi se produire.


Les pilotes, ainsi que les hôtesses de l'air et stewards, sont, de par leur métier, les plus exposés à ce syndrome aérotoxique. L'exposition répétée à un air contaminé a provoqué chez certains une détérioration dramatique de leur santé.


Pour l'heure, aucun système efficace n'a été mis au point pour protéger l'atmosphère des cabines d'avion de ce danger. Il est vrai que, pour l'instant, le sujet semble assez peu évoqué.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.