Pourquoi les requins attaquent-ils les Hommes ?

Il arrive que les requins s'en prennent à l'homme. Mais ces attaques sont assez rares, moins de 60 par an dans le monde. Des chercheurs australiens en proposent une explication.


Une peur irraisonnée


Ces attaques sont surtout le fait de certaines espèces, comme le requin blanc, le requin tigre ou encore le requin bouledogue. Leurs victimes sont surtout des surfeurs.


Même si ces attaques sont rares, elles entretiennent une sorte de psychose. Le sentiment de peur est alors d'autant plus irraisonné qu'on ne comprend pas pourquoi les requins s'en prennent aux humains.


Pour rassurer la population, les autorités entreprennent parfois des campagnes de chasse, qui rendent encore plus vulnérables des espèces de requins parfois menacées d'extinction.


Une très mauvaise vue


Des scientifiques australiens se sont intéressés à ces attaques de requins. Au terme de leurs recherches, ils croient en avoir trouvé la raison.


Selon eux, elle résiderait dans la mauvaise vue des requins. Ces grands poissons seraient en effet quasiment incapables de discerner les couleurs ou de distinguer les formes avec une certaine précision.


Le pouvoir de résolution de l'œil du requin serait six fois inférieur à celui de la vision humaine. Et ce serait encore pire pour les jeunes requins, qui attaquent souvent les surfeurs.


Pour s'en assurer, les chercheurs ont voulu se mettre, en quelque sorte, à la place des requins. Pour cela, ils ont mis au point un programme informatique qui imitait la manière de voir des squales. Ainsi équipés, ils ont filmé, dans un bassin, les évolutions d'une otarie et d'un lion de mer, qui sont les proies de prédilection des requins.


Ils se sont alors aperçus que les mouvements des surfeurs allongés sur leurs planches, battant des pieds et ramant avec leurs bras, étaient très comparables, du point de vue du requin, aux signaux de mouvement des animaux qu'il chasse d'ordinaire.


Les chercheurs ont cependant précisé que les surfeurs utilisant des planches courtes, appelées "shortboards", étaient plus exposés aux attaques. Une fois allongés sur ces planches, ils étaient plus facilement pris pour des otaries par les requins rôdant dans les parages.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.