Comment fabriquer du carburant à partir de l'air ?

L'utilisation des combustibles fossiles se traduit par l'émission d'importantes quantités de gaz à effet de serre. Aussi des solutions alternatives sont-elles activement recherchées. L'une d'entre elles, consistant à fabriquer du carburant à partir de l'air, pourrait se révéler prometteuse.


Du carburant extrait de l'air ambiant


Des chercheurs suisses ont en effet conçu un système permettant d'extraire du carburant de l'air ambiant. Leur invention est divisée en plusieurs compartiments. Dans le premier, les chercheurs capturent la vapeur d'eau et le dioxyde de carbone présents dans l'air.


Ces deux composantes passent alors dans une seconde chambre où, par un processus où alternent chauffage et refroidissement, elles sont transformées en hydrogène et en monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore.


Les deux substances sont ensuite mélangées pour produire ce que les chercheurs appellent un "gaz de synthèse". Celui-ci est alors introduit dans un autre compartiment, où il est chauffé au moyen de panneaux solaires.


Soumis à cette action, le mélange devient liquide, et donne du méthanol, qui peut être utilisé comme carburant. Et, comme ce "gaz de synthèse est neutre en carbone, on peut trouver là une alternative intéressante aux carburants fossiles.


Un rendement qui devrait s'améliorer


Il a fallu 24 heures pour produire environ 100 litres de ce gaz de synthèse, desquels on a pu extraire 0,05 litre de méthanol pur. Un tel rendement peut sembler décevant. En effet, il serait de l'ordre de 5 %, ce qui peut sembler peu.


Mais les chercheurs rappellent que le seul but de cette expérience était de démontrer que le système imaginé était au point et pouvait donner du carburant. Ils sont persuadés que le concept peut être amélioré. D'après eux, on pourrait rapidement atteindre un rendement de 20 %.


Ils insistent sur le grand intérêt de ce mécanisme, en termes de neutralité carbone. En effet, il permettrait d'éviter totalement l'émission de gaz à effet de serre si les matériaux des installations nécessaires au fonctionnement du système provenaient eux-mêmes d'énergies renouvelables.


De plus amples recherches seront cependant nécessaires pour rendre la processus de fabrication opérationnel. Il faudra donc attendre un peu pour voir ce nouveau carburant commercialisé.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.