Qu'est-ce que le nerf vague ?

Situés de chaque côté du corps, les deux nerfs vagues innervent une partie de l'organisme. Ils assurent de nombreuses fonctions et leur dérèglement provoque diverses pathologies.

Un nerf très long, aux nombreuses fonctions

Bien que, par commodité, l'on parle le plus souvent du nerf vague au singulier, nous possédons en fait deux nerfs vagues. Cette paire de nerfs pneumogastriques, comme on les appelle aussi, relie le crâne à l'abdomen.

Tout au long de ce parcours, le nerf vague se divise en rameaux, qui innervent notamment le cerveau, le thorax et l'abdomen. Il a de nombreuses fonctions. Ainsi, il meut les muscles du larynx, du pharynx ou de la langue, dont il assure la sensibilité.

Par ailleurs, le nerf vague déclenche les réactions autonomes du cœur ou de l'appareil digestif. Il jouerait également un rôle notable dans le renforcement du système immunitaire, la régulation des humeurs ou la qualité du sommeil.

Des maux associés au fonctionnement du nerf vague

Un mauvais fonctionnement du nerf vague peut provoquer des problèmes de santé. En effet, il peut se traduire par un ralentissement du rythme cardiaque ou des troubles de la parole.

Par ailleurs, une mauvaise régulation de l'acide gastrique, contrôlée par le nerf vague, peut favoriser l'apparition d'un ulcère gastroduodénal. La survenue de crises d'épilepsie n'est pas non plus sans rapport avec le fonctionnement du nerf vague.

Une suractivation de ce nerf peut également entraîner un malaise vagal, qui provoque une brève syncope, le plus souvent sans gravité. Une transpiration excessive ou des troubles de la respiration peuvent aussi se manifester en cas de mauvais fonctionnement du nerf vague.

Les traitements existants

Il existe heureusement des traitements, adaptés à chacune des pathologies provoquées par un dérèglement du nerf vague. Ainsi, des méthodes basées sur l'orthophonie permettent de remédier à d'éventuels troubles du langage.

De leur côté, les personnes souffrant d'ulcères recourent à certains médicaments. S'ils ne sont pas efficaces, une intervention chirurgicale, consistant à sectionner une partie du nerf vague, peut s'avérer nécessaire.

Avant de prescrire ces traitements, les médecins procèdent à divers examens, destinés notamment à mesurer l'activité électrique du nerf vague.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices