Quelles sont les prévisions de croissance pour la France en 2021 ?

Après le net repli dû à la crise sanitaire, la reprise économique, en France, s'annonce encore plus forte que prévu. Cette hausse de la croissance semble due, en grande partie, au niveau élevé de la consommation intérieure.


Une croissance en forte progression


Tous les indicateurs semblent concorder : la croissance devrait encore progresser en cette fin d'année 2021.


Même si l'Insee, comme le gouvernement, maintient sa prévision de croissance à 6,25 % pour l'année 2021, l'institut de statistiques reconnaît qu'elle devrait, en fait, dépasser 6,6 %, à moins que les performances économiques soient moins bonnes au quatrième trimestre.


Pour l'instant, ce n'est pas le cas, bien au contraire. Après un bond de 3 % au troisième trimestre, le PIB devrait encore progresser de 0,75 % au dernier trimestre.


Ces excellents chiffres expliquent l'optimisme de la Banque de France, qui, de son côté, estime la croissance à 6,75 % pour l'année 2021. La France s'affiche donc clairement comme l'un des pays d'Europe qui profite le mieux de la conjoncture économique actuelle.


Une forte consommation


La reprise économique est donc au rendez-vous pour la France. Elle conduit à un recul historique du chômage, qui devrait descendre à 7,6 % d'ici à la fin de l'année. Cette situation est due en grande partie à une demande intérieure en nette progression.


Elle pourrait l'être encore plus si les Français entamaient l'épargne amassée pendant la crise, qui dépasse légèrement les 150 milliards d'euros.


Ce rebond de l'activité n'est pas ressenti de la même façon dans tous les secteurs de l'économie. En effet, la reprise est surtout liée aux excellentes performances des services, notamment dans le domaine de la restauration, de l'hébergement ou des activités de loisir.


D'une manière générale, l'industrie a retrouvé ses niveaux d'activité d'avant la crise, sauf dans certains secteurs, comme l'automobile.


En effet, les entreprises rencontrent encore des problèmes. Certaines peinent à recruter, bien que, dans ce domaine, la situation s'améliore en cette fin d'année 2021. Elles sont également confrontées au renchérissement des matières premières, même si elles ne répercutent pas complètement cette hausse sur les prix de vente.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.