Quels sont les frais lors d'un achat immobilier ?

Si vous comptez acheter un bien immobilier, ne vous intéressez pas seulement au prix du logement qui vous a séduit. En effet, vous devrez faire face à d'autres dépenses, qu'il ne faut pas négliger.


Crédit, frais d'agence et de notaire


Peu nombreuses sont les personnes qui disposent de la somme nécessaire pour acheter comptant le bien qui les intéresse. La majorité d'entre elles va donc souscrire un crédit.


Il faut donc prévoir le règlement des mensualités, assorti du paiement des intérêts. Mais il faut y ajouter des dépenses annexes, comme les frais de dossier et de garantie. Parmi ces derniers, figurent les frais d'hypothèque ou le privilège du prêteur du deniers, en vertu duquel la banque devient, en cas de défaillance de l'emprunteur, son créancier prioritaire.


L'acheteur doit également penser à ce qu'il est convenu d'appeler les frais de notaire, comptant pour environ 8 % du prix du bien dans l'ancien, un peu moins dans le neuf. En réalité, ce dernier prélève surtout des taxes pour le compte de l'État, ses émoluments ne représentant qu'une part assez minime du total.


Si l'acheteur fait appel à une agence immobilière, il doit lui payer une somme qui varie fortement d'un établissement à l'autre. Il doit enfin prévoir des travaux de rénovation s'il achète un logement ancien.


Des frais partagés


L'achat d'un logement entraîne encore d'autres frais, qui sont souvent partagés entre l'acheteur et le vendeur.


C'est le cas des charges de copropriété. Si la vente intervient au cours d'un trimestre, il est d'usage que ces frais soient partagés entre vendeur et acquéreur, au prorata du temps passé dans le logement.


De même, les dépenses liées aux travaux décidés par les copropriétaires peuvent être assumées, selon les même règles, par les deux parties. Le plus souvent, le propriétaire assume ces charges si les travaux ont été prévus avant la signature du compromis de vente.


Enfin, la taxe foncière peut également faire l'objet d'une clause de répartition des frais. C'est aux vendeurs et aux acheteurs de négocier au mieux de leurs intérêts les conditions de partage de ces frais, qui apparaîtront ensuite dans l'acte de vente.



 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.