Quel emballage Amazon va-t-il abandonner ?

On le sait, le plastique se dégrade très lentement et n'est pas toujours recyclable. C'est pourquoi les grandes enseignes, contraintes aussi par la loi, participent à sa disparition. À son tour, Amazon vient de franchir le pas.


Amazon renonce à certains emballages plastique


Le géant du commerce en ligne annonce son intention de remplacer les emballages plastique de certains de ses colis par des sacs en papier ou des enveloppes en carton. Mais Amazon n'envisage cette solution que pour les petits paquets, comme les livres ou les cartes.


Par contre, le papier bulle sera toujours utilisé pour protéger les produits. Par ailleurs, le nombre de colis expédiés à leurs destinataires dans leurs emballages d'origine devrait encore progresser.


Amazon prétend avoir réduit de près de 40 % le poids de ses emballages et s'être passée de plus d'un million de tonnes de matériaux d'emballage.


Quand on sait que le nombre d'articles commandés sur la plateforme est estimé à plus de 330 millions, on mesure à quel point cette décision d'Amazon devrait contribuer à réduire l'une des principales sources de pollution.


La grande distribution concernée elle aussi


Amazon est loin d'être la seule enseigne à avoir renoncé à une partie de ses emballages plastique. À compter du 1er janvier 2022, les magasins de la grande distribution vont devoir lui emboîter le pas.


En effet, les fruits et légumes ne pourront plus être vendus sous un emballage plastique. La mesure n'est pas simple à appliquer et, pour leur laisser le temps de s'y préparer, les distributeurs bénéficieront d'un délai de six mois.


Il n'est d'ailleurs pas sûr que cette loi, telle qu'elle est conçue, satisfasse pleinement les écologistes. En effet, elle souffre nombre d'exceptions. Des légumes comme les haricots verts, les endives, les champignons ou encore les salades, pourront encore être présentés sous emballage plastique jusqu'en 2023 ou même 2025 selon les cas.


Par ailleurs, la loi ne concerne pas les gros conditionnements. En outre, la forte augmentation du prix du carton se traduit par d'importants surcoûts pour les producteurs. Enfin, un emballage en carton ne permet pas au client d'identifier facilement le produit.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.