Quel a été l'impact exact du Covid sur le transport aérien ?

Les conséquences de la pandémie de Covid sur le transport aérien devraient encore se faire sentir longtemps. Ayant mal anticipé la relative reprise du trafic, les compagnies aériennes sont également confrontées à un manque de pilotes.

Une croissance en berne

Durant deux ans, les pays confrontés à l'épidémie ont imposé des confinements et des restrictions de déplacement qui ont sérieusement affecté le transport aérien.

Aussi a-t-on dû revoir à la baisse la croissance du trafic aérien. Avant le déclenchement de la pandémie, l'organisme chargé de la gestion de ce trafic en Europe avait prévu une croissance du secteur de 53 % sur la période 2018-2040.

À cette dernière date, le trafic aurait dû, selon ces prévisions, se situer à un peu plus de 16 millions de passagers. Ce niveau devrait cependant être atteint, mais avec dix ans de retard, c'est-à-dire vers 2050.

Dans ce cas, la croissance du secteur ne serait plus de 4 %, comme c'était d'abord prévu, mais seulement d'un peu plus de 1 %. Et les spécialistes pensent qu'il faudra patienter jusqu'en 2023, ou même 2024, pour que le trafic aérien retrouve son niveau d'avant le Covid.

Une véritable pénurie de pilotes

Même si la crise sanitaire a beaucoup ralenti la croissance du secteur aérien, la reprise du trafic s'est opérée plus vite qu'on ne l'avait escompté.

Ce redémarrage assez rapide de l'activité confronte les compagnies aériennes au problème du recrutement des pilotes. Pour l'instant, en effet, ces derniers ne sont pas assez nombreux pour répondre à la demande.

Les spécialistes estiment les besoins annuels des compagnies aériennes à 5.000 ou 6.000 pilotes par an. Or, les écoles ne peuvent en former, chaque année, qu'un millier environ.

Ainsi, toutes les compagnies ont un besoin urgent de pilotes. Air France va en recruter 100 cette année, alors que la compagnie Easy Jet annonce un plan de recrutement de 1.000 pilotes sur 5 ans.

Pour attirer les futurs pilotes, certaines compagnies leur proposent des formations spécifiques, d'autres leur offrent des conditions de travail plus adaptées au rythme de la vie familiale.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices