Comment le cerveau fuit-il les mauvaises odeurs ?

Pourquoi raffolez-vous de certaines odeurs alors que vous en avez d’autres en horreur ? Cette question est particulièrement complexe et la réponse semble être légèrement différente pour chacun de nous. Car, si nous aimons certaines odeurs et en détestant d’autres, cela serait en partie dû à une forme de déterminisme génétique, mais cela serait également le fruit d’un apprentissage. Mais comment le cerveau fait-il pour attribuer une valeur positive ou négative à une odeur ?

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.