Twitter teste un dispositif pour décourager les réponses blessantes

Véritable spéléologue de l’information, Armel Hemme descend tous les jours dans la Grasse Matinale dans les profondeurs de l’actualité, en quête d’une info qui donne envie de se lever léger.


Les messages haineux, ce n'est pas ce qui manque sur Twitter. Alors pour dissuader les internautes a en tweeter, le réseau social trouve des solutions. Il teste actuellement un dispositif qui vise à repérer les contenus hargneux, et à envoyer un message suggérant à l’utilisateur vénère de réécrire son tweet. Une nouvelle qui, peut-être, fera grand bien dans le futur ?



Visuel © Getty Images / d3sign


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.