On The Spot, le collectif qui éteint les enseignes

A Paris la nuit, quand le feu est couvert, et les rues désertes, les enseignes restent bien souvent allumées...

Mais depuis quelque temps, des jeunes gens se chargent d’éteindre tout ça, sans demander l’avis des gérants des boutiques.C’est le collectif On The Spot, qui s’est donné pour mission d’éteindre un maximum d’enseignes allumées la nuit... Ce mouvement, baptisé « Lights off », a été impulsé dans plusieurs villes de France après une vidéo virale postée sur TikTok par deux jeunes Marseillais, précise le site du journal Le Parisien.


Une vidéo accompagne l’article : on y suit des jeunes, adeptes du parkour (avec un k), une discipline acrobatique qui consiste à franchir des obstacles urbains ou naturels à la seule force des bras et des jambes. En quelques bonds et un peu d’escalade, ces militants de l’économie d’énergie, en lutte contre la pollution lumineuse, parviennent à éteindre les lumières.Le groupe se sert de boîtiers placés à l’extérieur des boutiques. Ceux-ci sont habituellement utilisés par les secours en cas d’urgence, afin de couper l’électricité avant d’intervenir.


Légalement, les magasins ont pour obligation d’éteindre leurs enseignes « entre une heure et six heures du matin », rappelle Le Parisien...  Et pour les commerces en activité la nuit, la loi porte sur un éclairage ne devant pas commencer « une heure avant l’ouverture », et avec la possibilité de « la laisser allumée jusqu’à une heure après la fermeture ».

Une loi très peu respectée... Mais des justiciers bondissants éteignent les lumières : et ça, ça m’a donné envie... D’appeler leur maman pour savoir qu’ils font la même chose à la maison.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.