Des taxis volants en Île-de-France

Ça fait des années qu’on en parle, des taxis volants en IDF... Est-ce que j’y croyais ? Non, pas vraiment. Et pourtant : bientôt, Bruce Willis pilotera des taxis jaunes au-dessus de Paris, avec Milla Jovovitch à bord. Ok, ça c’est un film de Luc Besson, d’accord.

Dans la réalité, des taxis volants effectueront leur premier vol d'essai en Ile-de-France en juin 2021, sur l'aérodrome de Pontoise. C'est ce qu'ont confirmé hier Aéroports de Paris et la RATP, associés dans ce projet de développement de véhicules volants pour le transport de personnes. « On pense à un service de type VTC premium, pour des courses urgentes », indique Marie-Claude Dupuis, directrice de l'innovation à la RATP. Alors, qu’est-ce que c’est que ces machines ? Ce sont plus précisément des véhicules volants électriques à décollage vertical. Une sorte de mélange entre un drone capable de transporter des passagers et un hélicoptère, en moins bruyant et moins polluant. Concrètement, ça ressemble à un mini hélicoptère, porté par des petits rotors qui font penser à ceux d’un drone... Le véhicule VeloCity, développé par la société VoloCopter, a 18 rotors.  

Volocopter sera le premier acteur industriel à tester son taxi volant en juin... Mais il ne sera pas le seul. Beaucoup d'autres acteurs seront présents, sur toutes les dimensions du projet, écrit Le Parisien... Trente partenaires en tout ont été retenus, sur plus de 150 candidats. Il y a plein d’aspects à développer, dans ce projet : l'infrastructure, l'intégration dans l'espace aérien, les opérations (appli de navigation, réservation, logistique) et l'acceptabilité (bruits et impacts socio-économiques). Après les tests en conditions réelles, les acteurs tablent sur un service commercial opérationnel en 2030. Des taxis volants nous bourdonneront bientôt au dessus-de la tête, en Île-de-France : ça m’a donné envie de m’envoler, ce matin.


Crédits : Cameris on IStockPhoto


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.