Sexy Wittig

Elle s’appelait Monique. Lesbienne, écrivain, militante et une des fondatrices du MLF, elle n'apparaissait pas aux côtés de ses contemporaines au Panthéon des féministes françaises. Jusqu’à ce que la quatrième vague du féminisme et le militantisme sur les réseaux sociaux portent aux nues sa pensée politique. Qui était celle qui a un jour affirmé que « les lesbiennes ne sont pas des femmes » ? 


Dans cet épisode hors-série, enregistré en direct et en public au Binge Audio Festival, Camille Regache reçoit la documentariste radio Clémence Allezard, qui a signé pour l’émission de France Culture « Une vie, une oeuvre » le portrait d’une guerillère qui l’obsède, « Monique Wittig, (1935–2003), écrivain et lesbienne révolutionnaire ». 


POUR ALLER PLUS LOIN

Les travaux de Clémence Allezard, notamment « Sortir les lesbiennes du placard », La Série Documentaire (France Culture, 2019), « Violé·es : une histoire de dominations », La Série Documentaire (France Culture, 2021). Pour comprendre la pensée théorique de Wittig, l’épisode « Contraint·es à l’hétérosexualité » un épisode avec Ilana Eloit (Camille, Binge Audio, 2019). 

L’article « Wittig n’était pas une femme » signé Ilana Eloit dans La Déferlante (numéro 2, 2021). Pour découvrir les Gouines Rouges, le magazine lesbien Well well well (numéro 3, 2016). 


RÉFÉRENCES CITÉES

Ma soeur sauvage (Gille Wittig, 2008), L’Opoponax (Monique Wittig, 1964), Les Guérilleres (Monique Wittig, 1969), Le corps lesbien (Monique Wittig, 1973), Le voyage sans fin (Monique Wittig, 1985).


CRÉDITS

Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré le 10 juillet 2021 lors du Binge Audio Festival à Wonderland (Paris, 12e). Musique : Solène Moulin. Prise de son et réalisation : Mathieu Thévenon. Production : Lorraine Besse et Anaïs Daïkha. Edition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.