#163 - De Kaboul à Lyon, la cuisine afghane qui répare

C’est dans le creux du mois d’août 2021, quand l’actu est habituellement endormie par la quiétude estivale, que l’Afghanistan s’est invité partout dans nos bulletins d’info. Après une offensive menée dans tout le pays, les talibans avaient pris le pouvoir à Kaboul, vingt ans après en avoir été chassés. Depuis ce renversement du gouvernement, les mois ont passé et l’Afghanistan est toujours plongé dans le flou, entre un chômage qui augmente et un peuple qui a faim.

Tout cela, Sadia Hessabi, née à Kaboul en 1976 et arrivée en France à l’âge de 14 ans, l’observe avec tristesse et lassitude depuis Lyon, sa ville d’adoption. Émilie Laystary a rejoint la cheffe un midi, en cuisine, dans une MJC de la ville où elle était affairée à faire à manger.

Au micro de Bouffons, celle qui a récemment participé au dîner solidaire “Afghane the power” organisé par le Refugee Food raconte comment, en arrivant en France, la cuisine s’est progressivement imposée comme le meilleur moyen de réconcilier son enfance en Afghanistan avec sa vie d’adulte ici.Dans cet épisode, Sadia Hessabi revient sur le moment où elle a quitté Kaboul pour la France en 1991. Celle qui a créé Kaboulyon, service de traiteur qui propose un trait d’union entre ses deux villes de cœur, explique ce qui fait l’essence des plats afghans dans lesquels les épices et le yaourt se rencontrent.

Bouffons est un podcast de Nouvelles Écoutes que j’anime avec l’aide en coulisses de Cassandra de Carvalho, et de Mathilde Jonin.

Montage et mixage par Laurie Galligani 

Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu

See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.