Treizième récit : los caminantes.

À mesure que le Venezuela, ces dernières années, s’enfonçait dans le chaos, ses habitants fuyaient le pays de plus en plus nombreux.

Les migrants de la première vague étaient partis en avion.

Les suivants ont pris le bus.

Ceux d’aujourd’hui marchent.

Certains partent, d’autres rentrent.

On les appelle les caminantes.

Pierre Boisson, journaliste à Society, les a rencontrés du côté colombien de la frontière.

Voici son récit, avec la voix de Delphine Bouix.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.