Une enquête révèle les lacunes des écoles hassidiques de New York

Le journal a récolté des milliers de documents et 257 témoignages d’anciens étudiants. Dans ces écoles non mixtes, les garçons passent leur temps à étudier les lois juives et les textes des plus grands rabbins. Le tout en yiddish, langue d’Europe de l’Est parlée avant la Seconde Guerre mondiale. À côté, ils n’ont peu ou pas de cours laïques pour apprendre par exemple à écrire ou même à calculer. Certains ne savent pas parler anglais, même à 20 ans…


Une chronique d’Eitanite Partouche. 


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.