Les chasseurs catalans sont en grève

La loi leur demande désormais aux chasseurs de partager leur position GPS. Une mesure qui vise à éviter les accidents. En d’autres termes, les autorités veulent empêcher que les chasseurs ne tuent des promeneurs par inadvertance.


Les chasseurs, fous de rage, ont donc décidé de faire la grève du fusil, jurant qu’il leur est impossible de prévoir leur position à l’avance puisque les animaux, et c’est bien dommage, bougent tout le temps.


Ils ajoutent que cette grève va bien embêter tout le monde car s’ils ne chassent plus, les sangliers vont tout défoncer : champs, cultures, jardins, provoquer des accidents de voiture, et ce sera bien fait pour les autorités. Ils oublient tout de même quelques informations que Thomas Zribi souhaite rappeler…


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.