Au Zimbabwe, le commerce de l'ivoire fait débat

Le Zimbabwe en appelle au soutien de la communauté internationale et demande à ce que la vente de l'or blanc redevienne légal. Aussi paradoxale que cela puisse paraître, le commerce des défenses d'éléphants saisies aux braconniers ou prélevé sur les cadavres d'animaux morts pourrait aider à financer la préservation des parcs nationaux et donc celle des éléphants. Un sujet brulant pour ce pays qui possède la 2e plus grande population d'éléphants du monde, 100000 éléphants, soit le double de sa capacité d'accueil.


Mohamed Zoghdani nous en dit plus dans Ailleurs dans le monde.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.