Accusé de Wokisme, M&M’s renonce à ses mascottes

La nouvelle polémique qui secoue les Américains ces derniers jours, a pour personnages principaux les mascottes m&m's, ces petites dragées chocolatées de toutes les couleurs avec des bras et des jambes. Il faut maintenant leur dire au revoir : la marque les met à la porte.


Une partie des conservateurs du pays accusent la griffe d’être wokiste. Pourtant, depuis de nombreuses années, M&M’s met au centre de sa stratégie marketing ses “bonbons parlants”, et ça n'a jamais posé de problèmes. Jamais, jusqu'à l'arrivée d’un nouveau personnage ; le M&M’s violet, censé représenter les idées d’acceptation et d’inclusion, notamment de la communauté LGBT. 


Un podcast Ailleurs dans le monde de Sarah-Lou Bakouche et Eitanite Partouche.


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.