Le rap anglophone du deuxième trimestre 2021


Quel héritage laisse DMX, et son album posthume écorne t-il son empreinte ? Que dit Unlearning Vol. 1 de la longévité et de l’intégrité d’Evidence ? Deux sujets explorés dans ce podcast ponctué de coups de cœur.


Résumé :


Le 9 avril 2021, la mort de DMX a ému le monde du rap. Au fond, cette nouvelle n’a pas été une surprise absolue pour ceux qui ont connu le parcours d’Earl Simmons. Une vie faite de douleurs, d’excès, d’addictions, qui pouvait faire craindre sa disparition précoce, même si ces dernières années le rappeur semblait plus apaisé. La pluie d’hommages à DMX qui continue encore trois mois après son décès en dit long sur le respect qu’a suscité la musique du bonhomme, dont le meilleur de la discographie tient sur quelques années intenses entre la fin des années 90 et le début des années 2000. Un rap brut, aussi bien dans le récit des coins sombres de Yonkers, sa ville ; dans l’expression de ses sentiments les plus torturés ; mais aussi dans l’exécution musicale, DMX ayant été la figure de proue des Ruff Ryders, collectif qui a contribué au renouvellement esthétique du rap new-yorkais avec un son synthétique agressif. Alors qu’est sorti le 28 mai EXODUS 1:7, album posthume que DMX préparait de son vivant, quel héritage laisse X dans l’histoire du rap new-yorkais ? Sa musique continue-t-elle à vivre en dehors de sa propre oeuvre ? 


Il tient son rythme de sortie d’un nouvel album tous les trois ou quatre ans. Avec Unlearning Vol. 1, Evidence fait suite à Weather Or Not sorti en 2018. Derrière son boom bap millésimé, Evidence, 44 ans, montre album après album un rappeur qui sait saisir les micro-évolutions de ce style qui sied à son slow flow. Ce cinquième album en solo permet aussi de mesurer la longévité d’Ev. En près d’un quart de siècle d’une carrière débutée avec les Dilated Peoples, Evidence est devenu une figure respectée, aux États-Unis comme en Europe, presque la dernière icône de la scène Left Coast, ce sérail de backpackers californiens qui a porté le flambeau du son new-yorkais des années 1990. Que dit Unlearning d’Evidence, son identité musicale et ses évolutions ? Comment expliquer cette longévité du rappeur de Venice Beach ?


À retrouver dans ce podcast :
  • 00:00 : Générique et introduction.
  • 01:35 : DMX, quel héritage après sa mort et son album posthume ?
  • 31:38 : RX Nephew – Slitherman Activated, le coup de cœur d’Eddy de Gather.
  • 35:25 : WantmoreN8 – Essential Oils, le coup de cœur de Pap’s.
  • 38:00 : YN Jay – Coochie Chronicles, le coup de cœur de Léon.
  • 39:10 : Doja Cat – Planet-Her, le coup de cœur de David.
  • 43:00 : Evidence, que dit Unlearning vol. 1 de sa longévité ?
  • 01:05:23 : Nascent – Minus The Bullshit Life’s Great, le coup de cœur de ShawnPucc.
  • 01:09:10 : Gift of Gab, le coup de cœur et hommage de zo.

Crédits :
  • Un podcast enregistré le 07 juillet 2021 chez Mélusine.
  • Un podcast animé par Raphaël Da Cruz, avec les participations de Pap’s, Léon, David, zo., ShawnPucc et Eddy (Gather / 2gather.fr).
  • Moyens techniques : Abcdr du Son
  • Réalisation : zo.
  • Production : L’Abcdr du Son
  • Distribution : Acast et L’Abcdr du Son
  • Visuel : Pixels & Aromates



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.