Prendre la parole - «Je hurlais mais personne n'entendait rien»

Chaque jeudi, Transfert vous plonge dans l’intimité d’une ou d’un témoin venus vous livrer un morceau de sa vie. Cette semaine, Transfert laisse sa place au premier épisode du podcast documentaire Kintsugi, le récit de la reconstruction de Julie. Victime d’agression sexuelle par un ami de sa famille dans son enfance, elle a décidé une fois adulte de prendre la parole. Pour elle, mais aussi pour les autres.
Retrouvez les autres épisodes de Kintsugi, l’histoire de ma reconstruction en vous y abonnant sur votre plateforme d’écoute de podcast préférée ou sur Slate Audio. Les liens sont disponibles dans la description de cet épisode.
Flux Apple
Flux Spotify
Flux Deezer
Flux Amazon Music
Flux Google Podcasts
Transfert revient dans 15 jours, avec un épisode spécial sur les coulisses de l’émission.
Kintsugi, l'histoire de ma reconstruction est un podcast de Nina Pareja avec Julie, produit et réalisé par Slate.fr sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours.
Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues
Mona Delahais, notre stagiaire, a contribué à l'élaboration de ces épisodes.
Musique: Thomas Loupias
Illustration: Hina Hundt
Le poème que vous entendez à la fin des épisodes a pour titre Quelqu'un n'est pas venu. Il est signé de Julie.
Si vous êtes confronté ou préoccupé par une situation d'enfant en danger ou en risque de l'être, pour vous-même ou pour un autre enfant que vous connaissez, vous pouvez contacter le Service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger en composant le 119.