Des étoiles de pas longtemps

Quand la femme qu'il aime disparaît, Jean se trouve seul et dépourvu dans les rues de Nice. Des années durant, il erre dans une ville et une vie parallèle, peuplée des fantômes du passé qu'il croise sans jamais les rencontrer. Ni la place Massena, ni la promenade des Anglais n'ont pour lui la force et la beauté qui ont inspiré les artistes du monde entier. Non, vraiment, Jean, héros de Dimanche d'août de Patrick Modiano ne pourrait pas, comme Matisse, s'enivrer chaque jour de la lumière matinale de la baie des Anges. Car les lieux ne sont que ce que nous y projetons, en échos aux souvenirs, aux drames et aux joies de nos vies. Pour Jean, Nice rime avec absence.
Manon, elle, a voulu y faire sa vie. Et pour elle aussi La Bella a un sens tout particulier. Et de Nice, jamais elle n'oubliera ce palmier sous lequel, un soir, elle s'est servi un verre.
L'histoire de Manon a été racontée au micro de Laura Taouchanov.
Attention, cet épisode aborde des sujets sensibles. Ceux-ci sont précisés à la fin de ce texte.
Transfert est un podcast produit et réalisé par Slate.fr, sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours.
Production éditoriale: Sarah Koskievic
Réalisation: Aurélie Rodrigues
Prise de son: Vincent Pelligrino
Montage: Guillaume Assal
Musique: Arnaud Denzler
Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
Pour participer au podcast: transfert@slate.fr.
Les sujets sensibles abordés dans cet épisode sont: attentats.